01/02/2014

Saint-Hilaire : Marie-Antoinette Cormon nous a quittés : une page de l'histoire se tourne

Marie-Antoinette Cormon nous a quittés le 29 janvier dernier.

Elle avait fêté son 100e anniversaire entourée de ses proches le 21 juillet dernier. Son extraordinaire vie avait d'ailleurs fait l'objet d'un portrait. Marie-Antoinette était une femme indépendante et forte qui a su tour à tour faire face aux aléas de la vie.

Marie-Antoinette Cormon.jpg


Ne rechignant ni devant l'effort, ni devant l'engagement, Marie-Antoinette a d'abord travaillé avec son mari à la boulangerie. Connus dans le canton, les époux Cormon n'ont pas hésité à approvisionner les maquis et lieux de résistance en pain durant la période d'occupation. Un sentiment de fierté à l'égard de cet acte demeure d'ailleurs dans l'esprit des villageois. Installés ensuite à Toulouse dans le même secteur, ils ont fait face à la maladie. Marie-Antoinette a donc changé de voie et fait vivre son foyer. Devenue institutrice par la « force des choses », elle a enseigné en Algérie durant les événements de 1960. Après cet épisode marquant, elle termine sa carrière en tant que directrice d'école dans le Nord de la France.
Tout au long de sa vie, Marie-Antoinette est restée attachée à son village et y a terminé ses jours. Connue pour ses engagements et sa force de caractère, cette grande dame restera dans les mémoires.
Tout notre soutien à son fils André, ses petits-enfants, arrières petits-enfants et proches aujourd'hui dans le chagrin.