10/01/2014

Saint-Hilaire : Quelques clés pour comprendre l'élection municipale de 2014

L'élection municipale de 2014 marque un tournant dans la vie politique de nos communes avec l'application de la loi du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires. A chaque échelon territorial, interviennent désormais des modifications fondamentales dans le mode de scrutin et les conditions de candidature.


Élection des conseillers municipaux
Lors de l'élection municipale des 23 et 30 mars prochain, les conseillers municipaux des communes de moins de 1000 habitants seront élus par candidature individuelle sur les listes et non par liste, avec possibilité de panachage (ajout ou retrait de nom sur les listes par les électeurs). Toutefois en 2014, les modalités de panachage sont modifiés et ne permettent plus d'ajouter le nom d'un candidat non déclaré en préfecture.
Pour être élus au premier tour, les candidats doivent obtenir la majorité absolue des suffrages exprimés et recueillir un quart des suffrages d'électeurs inscrits. Les sièges restants sont attribués lors du second tour avec un scrutin à la majorité relative. En cas d'égalité du nombre des suffrages entre plusieurs candidats, le plus âgé est élu. S'agissant de l'obligation de parité, elle ne concerne que les communes de plus de 1000 habitants.

Élections communautaires au suffrage universel
Les élections municipales de 2014 ont une incidence plus forte sur la vie politique des territoires. Le vote a désormais une double valeur. En effet, les premiers élus des listes municipales siégeront d'office dans les assemblées des communautés de commune. Cela se traduit par l'accession du maire, des adjoints et conseillers municipaux (dans l'ordre) au poste de conseillers communautaires. A Saint-Hilaire, cette modification entraîne l'élection du maire et du premier adjoint à l'assemblée de la Communauté des communes du limouxin et du saint-hilairois - les communes de 501 à 2000 habitants étant représentés par deux élus.

Enfin, les candidats à l'élection municipale ont jusqu'au jeudi 6 mars 18 h prochain pour déclarer leur liste en préfecture.
En somme, l'élection municipale de cette année est capitale pour les six années à venir.

Les commentaires sont fermés.