29/04/2013

Saint-Hilaire : Changement de lieu de concert du Festival Cuivrée Spéciale

Pour des raisons météorologiques, le concert de mercredi 1 er mai, Stingendo Brass Quintet et David Guerrier avec Olivier Moulin,  initialement prévu dans le cloître de l'abbaye, se déroulera dans le foyer à 14 h 30 (heure initiale).

STINGENDO BRASS QUINTET.JPG


Il reste des places à la vente, rendez vous sur le site www.cuivreespeciale.fr, à l'office du tourisme de Limoux (paiement par chèque uniquement) ou à l'école de musique de Limoux tous les après-midi pour découvrir ces prodiges.

28/04/2013

Greffeil : Vide-grenier du printemps

Les Greffeillois organisent le vide-grenier annuel ce mercredi 1er mai. Tout comme l'an dernier, les organisateurs et exposants espèrent avoir le soleil pour cette journée de fête du travail. Les visiteurs pourront arpenter les stands entre  6 h du matin et 19 h.

Annonce.JPG
L'édition 2012 du vide-grenier avait été un succès et le soleil était au rendez-vous.


A noter :
- la fermeture exceptionnelle de la mairie le vendredi 10 mai prochain
- le passage aux horaires d'été pour la bibliothèque qui est désormais ouverte tous les samedis de 18 h à 19 h
- enfin, une assemblée générale de l'association communale de la chasse agréée (Acca) est organisée le vendredi 3 mai à 18 h 30 à la mairie
Rendez-vous donc ce mercredi 1er mai sur la place de la mairie pour découvrir, qui sait, des trésors, sinon le clocher de l'église endommagé mais toujours existant !

GEDC0071.JPG
Le clocher partiellement détruit par la foudre a donné lieu à l'ouverture d'un marché public en attente d'une candidature d'entreprise chargée de la rénovation.

27/04/2013

Saint-Hilaire : Le Festival Cuivrée Spéciale et ses jeunes virtuoses à l'abbaye

 Mercredi 1er mai, place aux jeunes prodiges lyonnais !

STINGENDO BRASS QUINTET.JPG
Le Stingendo Brass Quintet de Lyon jouera la 1ère partie du concert.


C'est en compagnie de Stingendo Brass Quintet, un quintette de cuivres uni par l'amitié et la passion de la musique, que va débuter cette 2e journée de festival en plein air dans le cloître de l'abbaye. Les cinq musiciens issus du Conservatoire de Lyon joueront la 1ère partie et introduiront David Guerrier, parrain de cette 5e édition du Festival, et Olivier Moulin. Ces deux musiciens de 29 ans et 34 ans vont nous éblouir le temps d'un récital, c'est-à-dire une pièce consacrée à un seul genre, l'un à la trompette et l'autre au piano. Anciens élèves du Conservatoire de Lyon, ils ont un parcours déjà riche, et reconnu au-delà des frontières, derrière eux.

d-guerrier-o-moulin.jpg
Le pianiste prodige Olivier Moulin jouera le récital avec le trompettiste David Guerrier.


David Guerrier, qui a commencé par jouer du cor pour ensuite étudier la trompette, joue également du tuba, du trombone, du violon et de l'ophicléide. Autant d'instruments pour un talent que nous découvrirons pour l'occasion à la trompette et au cor. Cette faculté à exceller dans les deux jeux lui vaut d'ailleurs le surnom d'« extraterrestre » par ses pairs. De son côté, Olivier Moulin est à la fois professeur de piano et pianiste pour orchestre ou autres formations musicales.

10-07-David-Guerrier.jpg
David Guerrier, trompettiste au talent reconnu au niveau international, et parrain de cette 5e édition du Festival créé par David Fernandez de la lyre de Limoux.


« La rencontre de ces deux génis » promet donc un concert à découvrir mercredi 1er mai prochain dans le cloître de l'abbaye à 14 h 30 pour la 5e édition de la Cuivrée Spéciale organisée par la lyre municipale de Limoux. Une place : 18 €.

22/04/2013

Saint-Hilaire : Succès de la vente de brioches de l'aumônerie

En ce début de printemps, les jeunes de l'aumônerie du Lauquet sont impliqués dans de nombreux projets. Ils sont notamment allés à la rencontre des saint-hilairois leur proposer des brioches au profit de l'Afdaim. Le succès au rendez-vous leur a permis de récolter de nombreux fonds pour aider l'association familiale départementale pour l'aide aux personnes handicapées mentales.

Photo Janine site.jpg
Les plus jeunes assistent au catéchisme à l'église de St-Hilaire.


Dans un autre registre, les responsables de l'aumônerie ont récemment créé le site web http://www.chantierjeuneslauquet.fr/ intitulé « Il était une foi...carnet de voyage en monde rural ».
Entre présentation des animations locales et diffusion des idées nationales, ce site fait office de vitrine de l'activité de l'aumônerie et propose une vision plus large de l'engagement religieux. Une nouvelle communication de l'Eglise à découvrir.

13/04/2013

Saint-Hilaire : la préfecture communique

A l'approche des vacances d'été et des examens scolaires et universitaires, il est temps de préparer, renouveler ou établir les documents nécessaires à la réussite de ces événements. Or, « pour éviter que l'afflux de demandes ne conduise à des délais d'attente incompatibles avec les dates de voyage ou d'examen des personnes concernées », la préfecture recommande de prendre ses dispositions dès à présent :
- en vérifiant les dates d'expiration des cartes nationales d'identité ou de passeport
- en se rendant, dans le cas d'un renouvellement, dans la mairie son domicile ou dans l'une des 2074 mairies équipées de stations biométriques pour la demande de passeport (liste des mairies équipées dans l'Aude disponible sur le site web aude.gouv.fr)
- pour les ressortissants étrangers en adressant une demande de rendez-vous à la messagerie pref-etrangers@aude.gouv.fr

La préfecture recommande également de faire la demande un mois avant l'examen ou le voyage pour lequel ce titre est nécessaire. En ce qui concerne les renouvellements pour expiration, les demandes peuvent être formulées jusqu'à 3 mois avant la date butoir.


Pour plus d'information, se rendre sur le site web aude.gouv.fr à la rubrique « vos démarches administratives », sur le site web du Ministère de l'Intérieur interieur.gouv.fr pour établir une carte d'identité ou à la mairie.

09/04/2013

Saint-Hilaire : Deux expositions en fusion à l'abbaye

Guillaume Beaugé et Marie-Madeleine Roure exposent leurs œuvres du 6 au 28 avril prochain au réfectoire des moines.

Guillaume Beaugé Marie-Madeleine Roure.JPG
Marie-Madeleine Roure et Guillaume Beaugé

L'un nous offre des paysages de vallée sauvage à l'aquarelle, au fusain ou à la peinture quand l'autre fait vivre cette nature en présentant des modèles sculptés en fer enrobé de papier journal (de magazine) basé sur un socle en bois. Récemment installés dans la Haute-Vallée, les deux artistes proposent, malgré eux, des créations complémentaires qui plongent le visiteur dans un monde en mouvement, empli d'une même énergie.

Mouvement perpétuel.JPG
En arrière plan Eveline Serrano, responsable du site présentant le lieu et l'exposition aux visiteurs.

Les couleurs vives des toiles s'accordent presque naturellement avec celles des coupures de papier journal des personnages filiformes sculptés.
A découvrir le monde sensible et élégant de deux créateurs passionnés de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h tous les jours.

Les deux artistes.JPG
Deux créateurs passionnés qui enseignent aussi leur art.

 

02/04/2013

Saint-Hilaire : Didier Bosca a formé plus d'une dizaines d'apprentis mécaniciens en 30 ans

Depuis 30 ans, Didier et Sylvie Bosca vous accueillent dans leur garage.

En 1983, Didier Bosca est jeune mécanicien st-hilairois, il vient de terminer son apprentissage au centre de formation de Lezignan et veut s'installer. Il acquiert avec sa future femme Sylvie l'ancien terrain de camping de St-Hilaire qui appartenait à la mairie et y fait construire son garage.
En créant cette nouvelle entreprise, Didier et Sylvie « partent de zéro ». Soutenus par les parents de Didier, ils se lancent dans l'inconnu avec pour seul acquis : la passion de Didier pour la mécanique. Sylvie, jeune diplômée en comptabilité, se charge rapidement des factures et du secrétariat. Le duo qui fonctionne à merveille accueille d'ailleurs par la suite des apprentis dont deux sont aujourd'hui salariés de l'entreprise, Hervé Mérou et Laurent Delrieu. En 30 ans d'activité, seize passionnés ont donc débuté leur carrière entre les mains de Didier. Fier de suivre leur parcours, ce dernier est investi au sein du Centre de formation d'apprentissage de Lezignan dans lequel il donne des cours, pendant que Sylvie défend la profession auprès des chambres de métier.

st-hilaire, garage Bosca, économie locale, 30 ans
Didier Bosca, son apprenti et les deux salariés Laurent Delrieu et Hervé Mérou.


Une petite entreprise qui connaît pas la crise...
Dès les premières années, le garage voit ses clients se fidéliser. En effet, le canton n'est pas pourvu jusque là de garage et le professionnalisme de l'entreprise Bosca ne tarde pas à être reconnu. L'activité, d'abord locale, s'étend progressivement au canton et Sylvie d'ajouter que « certains clients vivant aux quatre coins de la France attendent les vacances pour se rendre à St-Hilaire et nous confier leur véhicule ». Dans un même temps, l'équipe du garage doit s'adapter à différentes politiques et avancées technologiques qui bousculent le travail au quotidien. L'arrivée de l'électronique dans la construction des véhicules, la diminution de fréquence des vidanges ou encore le climat social général influencent le travail du garage. La famille Bosca et apprentis constatent  depuis les années 2000 l'apparition de nouvelles pratiques liées à ces évolutions, comme la demande de paiement en plusieurs fois ou l'achat de pièces électroniques directement sur internet par les particuliers. « Plus préoccupante que la concurrence, cette pratique remet en cause la chaîne du travail » et peut, dans le pire des cas, mettre le conducteur en danger s'il néglige les révisions conseillées ou tente de placer lui-même les pièces mécaniques détériorées. Il s'agit, en cette période de chômage et d'augmentation du coût de la vie, d'économiser sur des services, tels que la révision du véhicule, qui dans les années 1980 n'étaient même pas considérés comme une dépense.
Un moteur de l'économie locale
L'entreprise Bosca est aussi une machine à former des professionnels et mène à sa façon le combat de la jeunesse depuis 30 ans. Mohammed Oubalkassam, Laurent Delrieu et les dizaines d'anciens autres apprentis, à qui il a fait confiance, sont le fruit de la réussite de cet engagement à poursuivre.