30/11/2012

Ladern : « Un passeur de mémoire » de la vallée du Lauquet à l'honneur

Au mois de septembre dernier, Jean Guilaine, archéologue directeur de recherche au CNRS, a été décoré de l'épée d'académicien au Collège de France. Cette cérémonie en présence de ses pairs et des députés-maires locaux Jean-Claude Perez et Jean-Paul Dupré a marqué son entrée à l'académie des Inscriptions et Belles lettres de l'Institut de France à Paris. Immortalisé, le spécialiste du néolithique ladernois poursuit son chemin vers la « vérité ».

 Conférence à l'auditorium.jpg

C'est à la suite de sa remise d'épée d'académicien que Jean Guilaine a donné, au début du mois de novembre, une conférence dans l'auditorium de Carcassonne, en présence des élus locaux. Présentant la «Protohistoire de la Méditerranée » entre -8000 et -1000 avant notre ère, il a clairement dépeint la société néolithique, accompagné de diaporamas de photographies prises lors de ses recherches dans les chantiers de fouille du monde entier. Également à l'honneur aux archives départementales avec son exposition, l'académicien a pu illustrer ses propos, prononcés la veille, par le mobilier archéologique exposé. L'exposition permet de découvrir divers objets de fouilles détenus désormais par les mairies de Narbonne et Caunes-Minervois. Elle a par ailleurs été inaugurée par les discours d'André Viola et Jean-Claude Perez, « fiers de compter Jean Guilaine parmi les citoyens audois et carcassonnais », par l'accueil de Sylvie Caucanas, Alain Tarlier, Patrick Maugard, Sébastien Lanoye sous-préfet de l'Aude et par les visiteurs venus nombreux.
L'exposition en hommage au travail archéologique de l'académicien ladernois est à visiter jusqu'au 15 février 2013 aux archives départementales. Les curieux de tout âge pourront y apercevoir l'histoire de notre société à travers pierres ou encore squelettes du Néolithique.

 

Discours et hommage en présence d'André Viola, Patrick Maugard, Alain Tarlier, Jean-Claude Perez, le sous-préfet et Sylvie Caucanas..jpg

Brève biographie en quelques dates :
24 décembre 1936 : naissance rue Trivalle à Carcassonne et originaire de Villebazy
1955 : publication de son 1er article dans le bulletin de la Société d'études scientifiques de l'Aude
1959-1962 : Professeur de l'Enseignement Secondaire
1963-1994 : Attaché, Chargé, Maitre et Directeur de Recherche au CNRS
1985 : Grand Prix de l'Archéologie (Ministère de la Culture)
1994 : Professeur au Collège de France

Originaire de Villebazy, Jean Guilaine vit son enfance rue Trivalle et passe ses vacances à Villebazy, dont il est originaire. Comme décrit dans son autobiographie « Un désir d'histoire », « La vie à la campagne » est « un moment de découverte de la nature qui se révélera décisif ». Il a ensuite étendu son champ de « découverte » à Ladern, commune où il s'est marié et vit aujourd'hui aux côtés de Christiane Guilaine, ladernoise.
Il est des histoires que l'on n'oublie pas, c'est avec plaisir et fierté que la vallée du Lauquet suit de près ou de loin les travaux scientifiques menés par l'archéologue du pays.

Ladern : Une intervention de Jean Guilaine dans l'émission de Bernard Pivot "Apostrophes" en 1981

C'est une table ronde d'archéologues autour de Bernard Pivot en ce 20 février 1981 dans le programme télévisuel "Apostrophes". Cette archive rend compte de l'étendue des recherches de notre professeur et archéologue local.

     

Jean Guilaine, archéologue au Collège de France a reçu en octobre dernier "l'épée" à l'académie des Inscriptions et Belles lettres de l'Institut de France à Paris.

29/11/2012

Saint-Hilaire : Rencontre biblique de l'aumônerie

L’aumônerie de la Communauté du Lauquet propose un éveil à la foi pour les plus petits le samedi 1er décembre à 15 h 00 dans l'abbaye. Animée par Véronique, cette rencontre sous forme d'atelier coloriage permet de découvrir l'histoire biblique autour d'un goûter. Plus d'une dizaine d'enfants est attendue, accompagnée des familles également conviées. Rendez-vous donc à l'abbaye, Véronique et les membres de l'aumônerie vous attendent nombreux et sont heureux de vous accueillir pour échanger entre petits et grands.

photo Eveil de la foi.jpg

De nombreuses activités proposées à l'aumônerie de la communauté du Lauquet par les animatrices.

Pour plus de renseignements, s'adresser à une des responsable Janine Puech au 04 68 69 40 78 ou jean.puech0636@orange.fr.

 

 

22/11/2012

Saint-Hilaire : Chronique d'une renaissance annoncée

L'abbaye est, pour une durée de près de 8 mois – depuis le 10 novembre - la scène de travaux de restauration, lancés par marché public et réalisés par 12 corps de métier en «coactivité ».

Première phase :
En effet, installée récemment, l'entreprise de maçonnerie Correa a posé les échafaudages et délimité
le périmètre de sécurité autour du chantier. Ont alors pu intervenir les deux restaurateurs de la peinture murale. Après avoir réalisé un « sondage », première étape lors d'une restauration de monument qui consiste à analyser la qualité picturale des murs et plafonds pour dégager un diagnostic - à partir duquel des propositions de restauration seront proposées au maître d’œuvre – les deux restaurateurs conduiront le projet de restitution. Il s'agit de la phase de stratigraphie du lieu, définition et analyse des couches du mur et du plafond. Les restaurateurs en prélèvent un échantillon et l'envoient dans un laboratoire qui détermine la composition, la pigmentation des extraits. Catherine Laye, restauratrice en peinture murale et sculpture polychrome de Grenoble, et Jean-François Midoux, peintre en décor et ornemaniste doreur de Portel (à côté de Sigean), réalisent ainsi un sondage. Passionnés notamment d'histoire, ils pourraient découvrir d'anciens décors sous les actuels, dans le salon et la salle à manger de l'ancien évêque, et tenter de les restituer. L'analyse couvrant toute la partie Est du site, cette phase est décisive quant à la poursuite des travaux. Et de cette étape « scientifique » dépend également l'avancée historique du patrimoine local. La richesse des analyses réalisées pourrait changer l'histoire du site...

Catherine Laye (2).jpg

Phases et acteurs d'un projet de restauration de monument historique :
La réalisation de travaux de restauration d'un monument historique suppose la participation de nombreux corps de métier complémentaires. Le maître d'ouvrage, chargé de commander et financer
les travaux, est représenté par la mairie de la commune. Vient ensuite le maître d’œuvre, architecte
qui dirige et valide les étapes de la restauration.
Dès l'état des lieux dressé, menuisier, serrurier, restaurateurs muraux et électricien (5 entreprises sur
les 12 sollicitées au total sont audoises) peuvent se succéder sous la surveillance de l'archéologue et
du coordonnateur de la Sécurité et protection de la santé (SPS) qui veillent au bon déroulement des
opérations.

 

Catherine Laye.JPG

Il s'agit donc de coordonner tous ses corps de métiers pour restaurer et restituer un site patrimonial
unique. Dans ses conditions, il ne reste plus qu'à attendre la suite du projet et, avec un peu de chance, des trésors picturaux ou architecturaux vont être découverts...suite au prochain épisode.

Corps de métier présents lors de la restauration d'un monument historique :
Maître d'ouvrage : Mairie
Maître d’œuvre : Jean-Louis Rebiere, de Muret (31)
Maçonnerie : Entreprise Correa, siégeant à Pamiers (09)
Charpente-Couverture : Entreprise Rodriguez-Bizeul, siégeant à Fontanes (46)
Menuiserie : Entreprise Daladoire, siégeant à La Serpent (11)
Serrurerie : Metal d'Oc, siégeant à Capendu
Peinture : Atelier Occitan, siégeant à Rouffiac d'Aude
Électricité : Entreprise Robert, siégeant à Pomas
Peinture murale : Catherine Laye et Jean-Pierre Midoux, de Portel
Surveillance archéologique : HADES, bureau d'investigation archéologique, agrée par le ministère
de la Culture, spécialisé dans l’étude du patrimoine culturel et la prévention archéologique
Coordonnateur SPS Sécurité et protection de la santé : J.R.Conseils

A noter que ce projet est financé par la Commune, le Département, la Région et la direction régionale des affaires culturelles (DRAC).

18/11/2012

Saint-Hilaire : Les touristes apprécient les vins du Saint-Hilairois

Le caveau de la cave coopérative « Anne de Joyeuse » est devenu désormais un lieu incontournable pour tous les touristes qui font étape dans le canton et plus particulièrement à l'abbaye de Saint-Hilaire.
Chaque jour des dizaines de passionnés de vins ou même de néophytes à la recherche d'un souvenir de vacances  font une halte au caveau.
Dernièrement, le travail des viticulteurs a été consacré par l'obtention de plusieurs médailles au concours des Grands vins du Languedoc Roussillon 2012 qui s'est déroulé à Béziers. Pas moins de six récompenses allant de la grande médaille d'or à la médaille d'argent.
Félicitations à tous les gens de la profession qui œuvrent pour que la qualité soit au rendez-vous.

Médailles Vin (1).JPG

Nos voisins Espagnols découvrent de plus en plus nombreux chaque année notre territoire

Palmares :
Grande Médaille d'or des grands vins du Sud 2012 : Caminières syrah, IGP Pays d'Oc, rosé syrah, 2011 ;
Médaille d'or : IGP pays d'Oc syrah : Camas syrah rosé, rosé 2011 ; IGP pays d'Oc malbec : Malbec original, rouge 2010 ;
Médaille d'argent : AOP Limoux : La Butinière, blanc 2008 boisé ; IGP pays d'Oc cabernet sauvignon : Camas cabernet sauvignon, rouge 2010 ; IGP Pays d'oc malbec : Caminières malbec, rouge 2010.
 

 

17/11/2012

Saint-Hilaire : Commémoration de l'Armistice de 1918, et des autres conflits

Commémoration de l'Armistice de 1918, et des autres conflits

A l'occasion du 94e anniversaire de la commémoration de l'Armistice, les Saint-Hilairois ont assisté au dépôt de gerbe, attentifs au discours de Pierre Authier, maire et conseiller général.

Pierre Authier dépot de gerbe.JPG

Après avoir rappelé la volonté de Kader Arif, ministre délégué auprès de la ministre de la Défense en charge des anciens combattants, de « rendre «également un hommage aux morts des dernières opérations à l'étranger » dont ceux d'Afghanistan, Pierre Authier a demandé une minute de silence en mémoire des disparus de guerre. Cet élargissement de la commémoration de l'Armistice de 1918  à d'autres conflits a été réalisé sous Nicolas Sarkozy en 2011 et est approuvé par Kader Arif qui le met aujourd'hui en application.

Marche.JPG


Enfin, en présence de l'adjudant Yannick Garrigues, de deux gendarmes et du représentant local de la FNACA René Arnaud, la cérémonie s'est terminée par un apéritif dans la salle de la mairie.

14/11/2012

Saint-Hilaire : les travaux de restauration de l'aile est de l'abbaye démarrent

Prévus depuis plusieurs mois, les travaux de l'aile est de l'abbaye qui correspond à l'entrée du site, ont débuté dernièrement.

Dans un premier temps, le périmètre de sécurité autour du bâtiment concerné a été mis en place et le matériel disposé pour monter les échafaudages. Ensuite, le logis abbatial a été vidé de ses meubles pour permettre la rénovation du plafond peint ce lundi 12 novembre.
Malgré le fait que l'entrée du site paraisse bloqué, son accès est maintenu et son personnel présent pour faire découvrir l'histoire de l'abbaye, durant toute la durée des travaux.

Travaux abbaye 11 12.jpg

A noter la diffusion mercredi 14 novembre d'un programme télévisé Des Racines et des Ailes consacré à la découverte des sites patrimoniaux de notre belle région, intitulé « Du Languedoc au Roussillon ». Pour plus d'informations se connecter sur le site de la chaine TV France 3 http://programmes.france3.fr/des-racines-et-des-ailes/ind...